La nuisance est réduite de 90%

Situation auparavant
Les mouettes ont causé beaucoup de nuisance à la société d’emballage Van der Gugten à Rijnsburg. Les oiseaux utilisaient le toit de l’entreprise comme lieu de repos. La nuisance consistait essentiellement en drains bouchés, en saletés sur le toit et autour du bâtiment à cause des fientes d’oiseaux et des restes de nourriture. « Nous devions déboucher le drain jusqu’à cinq fois par an. En outre, les voitures de nos employés étaient régulièrement couvertes de fientes d’oiseaux. Cela affecte l’image de notre société », explique le directeur général Martin van der Gugten.

Résultats après l’utilisation
Les résultats sont tout simplement incroyables. En fait, les mouettes nous dérangent à peine maintenant. Bien sûr, de temps à autre, il y en a une qui nous survole ou qui va se percher sur le toit, mais on ne peut pas appeler cela une nuisance. Ils ne considèrent pas plus notre toit comme un endroit attrayant. La nuisance a été réduite de 90 % », explique Van der Gugten. Nos employés ne doivent plus besoin d’emmener leur voiture à une station de lavage chaque semaine. « En outre, les drains ne se bouchent plus. Mais le plus grand avantage est que l’image de nos locaux est maintenant grandement améliorée.

Société: Van der Gugten Verpakkingen B.V.
Emplacement: Rijnsburg, Pays-Bas
Produit: Agrilaser Autonomic
Raison: Nuisance causée par les mouettes
Utilisation depuis: décembre 2014

Résultats:
· 90 % d’oiseaux en moins
· Pas besoin d’être préoccupé par le système
· Réduction des coûts des heures de travail
· Meilleure apparence des locaux
· Coûts de nettoyage réduits

Le toit de la société d’emballage Van der Gugten à Rijnsburg s’était avéré être un lieu de repos idéal pour les mouettes. “Les oiseaux causaient une énorme nuisance. Des drains bouchés aux voitures sales. L’utilisation d’Agrilaser Autonomic en a fait une chose du passé”, explique le directeur général Martin van der Gugten.

Aucun souci
Van der Gugten utilise l’Agrilaser Autonomic depuis décembre 2014. Au cours de la soirée et la nuit, ce laser pointe à travers le toit de la société d’emballage. “Il est important pour nous que nous n’ayons pas à nous inquiéter au sujet du système. Le laser est installé, et de temps à autre, un employé vérifie sur l’ordinateur portable si tous les paramètres sont toujours corrects, tout le reste se fait tout seul. Avant, je devais envoyer quelqu’un sur le toit pour effrayer les oiseaux. Cela prend beaucoup de temps et est beaucoup moins efficace”, explique Van der Gugten.

Sécurité du personnel
Van der Gugten utilise l’Agrilaser Autonomic depuis décembre 2014. Au cours de la soirée et la nuit, ce laser pointe à travers le toit de la société d’emballage. “Il est important pour nous que nous n’ayons pas à nous inquiéter au sujet du système. Le laser est installé, et de temps à autre, un employé vérifie sur l’ordinateur portable si tous les paramètres sont toujours corrects, tout le reste se fait tout seul. Avant, je devais envoyer quelqu’un sur le toit pour effrayer les oiseaux. Cela prend beaucoup de temps et est beaucoup moins efficace”, explique Van der Gugten.

Une image améliorée
Maintenant que Van der Gugten utilise l’Agrilaser Autonomic depuis décembre 2014, il voit clairement la différence. “Le nombre d’oiseaux est maintenant réduit de 80 à 90 %. Ils choisissent maintenant d’autres lieux de repos. Le plus grand avantage financier pour Van der Gugten est le coût du nettoyage. « Avant, nous devions déboucher le drain jusqu’à cinq fois par an. Par ailleurs, le désordre (les mouettes ne laissant pas que des excréments, mais aussi beaucoup de restes de nourriture) portait vraiment atteinte à l’image de la société. À cet égard, elle s’est considérablement améliorée.”

Recommandations
Van der Gugten recommande avec satisfaction l’Agrilaser Autonomic. “Il est la solution idéale pour faire face aux nuisances des oiseaux. La vente aux enchères de fleurs, située dans la même zone industrielle, utilise également l’Agrilaser. Ils ont aussi beaucoup moins de problèmes avec les oiseaux. C’est un outil idéal et je ne voudrais pas m’en passer.”

Télécharger le fichier PDF